L’eau potable – un problème mondial

images4

Aujourd’hui dans le monde, 1,5 milliard de personnes n’ont pas accès à une source d’eau potable, 2,9 milliards n’ont pas d’installation sanitaires, En 1998 à 2000 les maladies d’origine hydrique ont tué quelques 3,5 millions de personnes, surtout des enfants, parmi ces maladies, les plus meurtrières sont la diarrhée (2,21 millions de victimes) la malaria (1,11 millions) la trypanosomiase , les infections par vers intestinaux, la bilharziose. Ceci à cause de la pénurie d’eau dans le monde.

La pénurie

La croissance de la demande en eau, pourtant toujours en même quantité sur notre planète, est difficile à absorber dans les pays pauvres et surtout en Afrique.

L’eau exige beaucoup d’infrastructures pour la réalisation des ouvrages (forage, puits, sources en Afrique

D’ici 2050, si les taux actuels de consommation, de croissance démographique et le développement se maintiennent, ces pénuries toucheront les deux tiers environ de la population mondiale. Et d’ici 2025 il faudra 17% plus d’eau qu’aujourd’hui pour nourrir les habitant de la planète, et que dire des importantes sommes d’argent qu’il faudra investir dans la lutte contre la pollution, en particulier, celle des sources d’eau où d’approvisionnement les populations pauvres pour que la santé s’améliore.

 

 

Les sources d’eau : les inégalités flagrantes

D’après les spécialistes, chaque être humain a besoin en moyenne de 30 à 50 litres d’eau par jour, pour boire, cuire des aliments, se laver etc.. Le canadien en consomme environ 326 litres par jour et l’Africain 10 litres par jour